Arrêter de fumer

arreter-de-fumer

L’arrêt du tabac est le domaine d’application de l’hypnose le plus connu du grand public même si les gens sont souvent étonnés de cette possibilité.

Pour beaucoup d’anciens fumeurs, arrêter de fumer a été très difficile et il est très courant que d’anciens fumeurs reprennent la cigarette. L’arrêt du tabac a donc la réputation d’être particulièrement compliqué et de nécessiter une énorme dose de volonté.

On obtient de très bons résultats par l’hypnose, environ 70% de succès, et il arrive souvent qu’une seule séance soit nécessaire, même s’il vaut mieux prévoir entre deux et trois séances. Détaillons comment cela est possible.

Tout d’abord, toutes les personnes qui essayent d’arrêter ont la volonté nécessaire. Pour preuve, elles vont s’obliger à fumer moins, mettre des patchs ou même s’obliger à ne plus fumer du tout.  Elles vont alors éprouver un manque qui peut être très difficile à supporter. Elles ne s’aperçoivent pas qu’elles se mettent dans une situation ou elles confondent volonté et résistance.  Elles ont la volonté d’arrêter, sinon elles ne feraient rien, mais leurs stratégies consistent à résister continuellement à l’appel de la cigarette. Or la résistance a forcément une limite. Imaginons quelqu’un qui veuille arrêter d’être en mauvaise forme physique. Cette personne se dit qu’elle doit se mettre au sport et pour ça elle se dit qu’elle doit faire des pompes. Elle se met en position et commence à en faire mais dans le même temps, elle se dit que si elle arrête de faire des pompes, elle aura échoué. Avec une telle vision des choses, elle va forcément échouer puisque tôt ou tard elle atteindra la limite de sa résistance physique. Et bien la plupart de ceux qui veulent arrêter de fumer ont exactement cette stratégie.

Pourquoi la cigarette devient elle une drogue pour les fumeurs? Si vous êtes vous même fumeur, vous vous rappelez sans soute de la première cigarette que vous avez fumé dans votre vie. La sensation est la même pour tout le monde : la première cigarette est dégueulasse, il n’y a pas d’autre mot. La gorge pique, on tousse et on a envie de pleurer. Et ceci pour une bonne raison, le corps sait que c’est mauvais et il réagit en conséquence. Alors comment est-il possible de devenir accro? Pour comprendre, il faut voir comment le cerveau fonctionne.

Le cerveau passe son temps a créer des liens, entre les sensations qu’on éprouve, les gens qui sont autour de nous, les sons, les endroits où l’on se trouve… On pourrait presque dire que le cerveau ne fait que ça, des liens entre tout et tout. Et bien sûr tout ceci se fait à un niveau inconscient. Tous nos apprentissages ne sont que des liens qu’on a créé dans notre inconscient grâce à la répétition. Apprendre à fumer n’échappe pas à la règle, car oui on apprend à fumer ou plutôt on se conditionne pour avoir envie de fumer ; tous les fumeurs vous le diront, ils se sont obligés à fumer quand ils ont commencé. Il faut savoir que les cigarettiers pourraient très bien faire des cigarettes avec un goût agréable mais un goût infâme rend les gens encore plus accros à la cigarette et ce pour deux raisons :

  • quand une personne commence à fumer, elle se dit qu’elle ne pourra jamais devenir dépendante tellement le goût est mauvais. Et donc elle continue, tout simplement.
  • pour contrebalancer le mauvais goût est la nocivité de la cigarette, l’inconscient est obligé de créer des liens très forts entre le fait de fumer et d’autres choses (gestion du stress, moment de détente, pause au travail etc.)

Pourquoi l’hypnose fonctionne si bien pour arrêter de fumer? Parce que grâce à l’hypnose, on va demander à l’inconscient de défaire ces liens. Comme la cigarette est nocive pour la santé, l’inconscient sera très réceptif à cette demande si ces liens ne sont plus utiles à la personne. Beaucoup plus que la nicotine, ce sont ces liens mentaux qui rendent si difficile de stopper la cigarette pour les gens qui essayent d’arrêter par eux-mêmes. Comme ils ne sont pas pris pris en compte, ils resteront et seront responsables du besoin de cigarette dans les situations où on avait l’habitude de fumer (soirées, pauses, après le café etc.). Quand on arrête de fumer sans passer par l’hypnose, le mental trouve quelque chose pour se raccrocher à ces liens et remplace la cigarette par autre chose, souvent la nourriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *